DEFNET 2017 : la cyberdéfense au cœur des priorités stratégiques de la France

 
0
by

Du 20 au 31 mars prochains se tiendra la 4e édition de l’exercice DEFNET, exercice multi-sites annuel interarmées qui associe spécialistes militaires de la gestion de crise cyber, étudiants issus d’écoles et d’établissement supérieurs spécialisés, ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) et partenaires industriels, parmi lesquels le Groupe DCI. Cet exercice de grande ampleur permettra de poursuivre le soutien à « la montée en puissance de la chaîne opérationnelle de cyberdéfense du ministère de la Défense »[1] et « de durcir sa posture, pour atteindre et maintenir dans le temps le niveau d’excellence requis par l’évolution extrêmement rapide des menaces »[2].

 

Au cœur des préoccupations stratégiques et de l’actualité médiatique, le cyber apparaît comme un champ de confrontation désormais avéré qui nécessite une coordination et une expertise sans cesse actualisées entre tous les acteurs, militaires, institutionnels ou privés, engagés au service de la sécurité nationale. L’implication forte du ministère de la Défense dans le développement de la capacité opérationnelle cyber s’inscrit dans la lignée du Pacte Cyber, lancé le 7 février 2014 par Jean-Yves Le Drian et dont toutes les mesures ont été mises en place comme : la création du Pôle d’excellence Cyber implanté en Bretagne ou la réserve de cyberdéfense (RCD). La création d’un commandement de cyberdéfense (COMCYBER)[3] annoncé en décembre 2016 vise à répondre à la menace dans l’espace numérique et matérialise le besoin de concentrer les efforts et les moyens dans une structure unique.  Toutes ses évolutions témoignent de la prise en compte des enjeux cyber et de l’adaptation nécessaire de l’outil de défense aux nouvelles menaces.

 

Mobiliser les acteurs de la guerre numérique en France avec DEFNET 2017

À ce titre, l’exercice DEFNET suit les orientations énoncées dans le Livre Blanc de la défense et de la sécurité nationale de 2013 ainsi que « le plan ministériel de lutte contre les menaces cybernétiques et de développement des expertises militaires et technologiques nécessaires définies dans le Pacte Défense Cyber »[4]. Cette dynamique de développement des moyens de protection et de défense de l’espace numérique justifie la mise en place d’un dispositif national pour s’entraîner et se préparer à faire face à d’éventuelles menaces et attaques. Si l’édition 2016 de l’exercice DEFNET avait vocation à contrôler le niveau de préparation opérationnelle du tout jeune Centre opérationnel de cyberdéfense (COCYBER), à tester et renforcer les procédures de coordination entre les différents acteurs, l’édition 2017 s’inscrira dans un contexte lié à « la nécessité de maîtriser l’arme numérique comme moyen offensif »[5].

 

Mobiliser les combattants numériques pour assurer et organiser la « riposte et [la] neutralisation »[6], selon les termes de M. Jean-Yves Le Drian, apparaît ainsi comme un objectif clé. Il est indispensable, en effet, de disposer d’un outil crédible en mesure de pallier ces vulnérabilités nouvelles, défendre nos intérêts stratégiques et contrer toute remise en cause du bon fonctionnement d’un ministère régalien comme la Défense et de l’efficacité de l’action des forces armées. L’exercice DEFNET cherche ainsi à mobiliser tous les acteurs agissant au profit de la protection des systèmes d’information et se veut un laboratoire d’expérimentation pour la Réserve cyberdéfense (RCD), constituée d’équipes de volontaires experts afin « d’appuyer l’action des services de l’État en cas de crise »[7].

 

Un scénario de grande ampleur pour éprouver les capacités de combat et de lutte cyber

Dans un contexte international fictif, les participants mobilisés dans le cadre du DEFNET 2017, devront analyser, évaluer la menace, planifier, coordonner et mettre en œuvre des moyens de défense pour faire face à des menaces cyber simulées, tout en perturbant le dispositif ennemi. Différents sites militaires seront concernés à Paris, Rennes, Douai, Mont de Marsan, Lyon, Brest et Toulon pour contrer les attaques commanditées par un État tiers. L’objectif de DEFNET 2017 sera multiple : entraîner les acteurs à la gestion de crise dans le cadre d’une potentielle atteinte à notre sécurité numérique et donc nationale, en premier lieu, mais aussi évaluer le déploiement d’un Groupe d’intervention réactif(GIR) cyber. Il s’agit également d’anticiper et de poser les jalons d’une préparation opérationnelle nouvelle au cœur de laquelle, le cyberespace se présente comme un nouveau terrain d’affrontement, indissociable des autres théâtres de lutte et de combat.

En définitive, DEFNET a vocation à rassembler et à coordonner les expertises dans le domaine hautement spécialisé et technique qu’est le Cyber. Évaluer et maîtriser nos capacités à faire face aux menaces qui touchent quotidiennement la France, tout en évaluant les conséquences de ces attaques, sont des objectifs majeurs en vue de développer des moyens visant à protéger et à défendre notre pays sur le champ de bataille cyber.

 

 

Bibliographie :

 

GUIBERT, Nathalie. « L’armée française consolide son commandement cyber ». Le Monde [En ligne]. 2016, 12 décembre. Disponible à l’adresse : http://www.lemonde.fr/international/article/2016/12/12/l-armee-francaise-consolide-son-commandement-cyber_5047780_3210.html

 

TELLIER, Maxime. « Comment la guerre numérique change l’armée française ». France Culture [En ligne]. 2016, 20 décembre. Disponible à l’adresse : https://www.franceculture.fr/geopolitique/comment-la-guerre-numerique-change-larmee-francaise

 

La cyberdéfense, le combat numérique au service des opérations, Ministère de la Défense, 2014, 12 p.

 

« Cyberdéfense : 3ème édition de l’exercice DEFNET ». Ministère de la Défense [En ligne]. 2016, 17 mars. Disponible à l’adresse : http://www.defense.gouv.fr/actualites/communaute-defense/cyberdefense-3eme-edition-de-l-exercice-defnet

 

« Exercice DEFNET 2016 : la cyberdéfense en action ». ANSSI [En ligne]. Disponible à l’adresse : https://www.ssi.gouv.fr/actualite/exercice-defnet-2016-la-cyberdefense-en-action/

 

« Les Cyber sentinelles ». Ministère de la Défense [En ligne]. 2017, 26 janvier. Disponible à l’adresse : http://www.defense.gouv.fr/terre/actu-terre/les-cyber-sentinelles

 

« Première journée de la réserve de cyberdéfense ». Ministère de la Défense [En ligne]. 2016, 12 octobre. Disponible à l’adresse : http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/premiere-journee-de-la-reserve-de-cyberdefense

 

 

[1] Pour en savoir plus, consulter le dossier « Cyberdéfense » du ministère de la Défense : http://www.defense.gouv.fr/portail-defense/enjeux2/la-cyberdefense/la-cyberdefense/presentation

[2] La cyberdéfense, le combat numérique au service des opérations, Ministère de la Défense, 2014, p. 3.

[3] GUIBERT, Nathalie. « L’armée française consolide son commandement cyber ». Le Monde [En ligne]. 2016, 12 décembre. Disponible à l’adresse : http://www.lemonde.fr/international/article/2016/12/12/l-armee-francaise-consolide-son-commandement-cyber_5047780_3210.html

[4] Pour en savoir plus : http://www.defense.gouv.fr/salle-de-presse/nar/exercice-defnet-2016

[5] TELLIER, Maxime. « Comment la guerre numérique change l’armée française ». France Culture [En ligne]. 2016, 20 décembre. Disponible à l’adresse : https://www.franceculture.fr/geopolitique/comment-la-guerre-numerique-change-larmee-francaise

[6] Ibid.

[7] « Première journée de la réserve de cyberdéfense ». Ministère de la Défense [En ligne]. 2016, 12 octobre. Disponible à l’adresse : http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/premiere-journee-de-la-reserve-de-cyberdefense

Leave a comment