Salon du Bourget 2017 : un événement incontournable de l’industrie aéronautique

 
0
by

Le salon international de l’aéronautique et de l’espace (SIAE) de Paris – Le Bourget est devenu, au fil de son existence, le plus grand espace d’exposition et de présentation consacré aux innovations aéronautiques et spatiales. Existant depuis 1909 et organisé tous les deux ans, il s’est affirmé comme le rendez-vous incontournable des industries de l’armement œuvrant dans le secteur aéronautique.

Rassemblant une grande partie des acteurs militaires et civils du marché, il permet de créer des échanges et des synergies positives entre les différents participants, de développer des coopérations d’avenir et de présenter l’expertise de l’ensemble des spécialistes du domaine. DCI sera, comme les années précédentes, présent pour la 53ème édition, pour participer à l’événement. En 2015, année record, 151 aéronefs avaient été présentés au public et aux professionnels du secteur. Pour les représentants nationaux, 296 délégations avaient présenté leurs innovations et expertise et étaient venues s’informer sur les nouveautés du marché. L’intérêt du Salon du Bourget, plus grand événement mondial dans le secteur aéronautique, est d’intégrer l’ensemble de la filière industrielle aéronautique dans un même espace destiné, tant aux professionnels qu’au grand public, toujours avide de démonstration et d’innovation. Pour l’édition 2017, le SIAE affiche d’ores et déjà complet, preuve d’un attachement toujours vivace de la part des visiteurs[1].

Le salon du Bourget, vitrine d’expertise pour l’industrie française de l’aéronautique et  espace d’échange et de collaboration entre les partenaires français et étrangers.

La France est particulièrement bien représentée dans ce salon, non seulement en tant que pays hôte, mais aussi comme nation majeure dans le domaine de l’industrie de défense. En 2016, la France s’est ainsi hissée au 4ème rang mondial, avec plus de 20 milliards d’euros d’exportations. Cette année, le Salon du Bourget prend une tournure particulière, tant l’industrie aéronautique fut bien représentée et a largement contribué à ce chiffre record. Déjà, en 2015, les différents contrats du chasseur Rafale avaient permis d’atteindre un résultat global de 17 milliards d’euros d’exportations. En 2015, le Qatar et l’Égypte avaient en effet acquis 24 appareils chacun. En 2016, l’Inde en a, à son tour, commandé 36, confortant largement la place de la France dans le domaine.

Pour le secteur aéronautique français, ces exportations témoignent donc d’une expertise reconnue par les forces armées étrangères et de la reconnaissance d’un savoir-faire puissant. Les multiples démonstrations offertes par les différents participants au salon permettent de montrer le savoir-faire des pilotes militaires et de mesurer les capacités globales de chacun des pays.  Cette année, le Paris Air Lab, destiné à tous les intervenants de l’innovation spatiale et aéronautique, devra permettre de préparer l’avenir et les salons de demain, à travers l’échange et la mise à disposition de présentations consacrées à la réalité virtuelle et augmentée.  Trois espaces (aéronautiques, numériques / nouvelles applications et espaces) couvriront l’ensemble des secteurs concernés par les innovations et les technologies précurseurs.

S’affirmant toujours autant comme un lieu capital de rencontre entre les parties prenantes de l’aéronautique et de l’espace, le Salon du Bourget continue donc d’attirer tous les acteurs concernés par ces problématiques d’avenir et permet au grand public de découvrir les évolutions d’un secteur en mutation et évolution constante.

[1]:Yann Cochenec, «Le Salon du Bourget affiche déjà complet », Air & Cosmos, Yann Cochenec

[En ligne] sur http://www.air-cosmos.com/le-salon-du-bourget-2017-affiche-deja-complet-84109

Leave a comment