DCI, acteur incontournable de la formation dans le domaine aéronautique

 
0
by

Chargés de la mise en œuvre, de la maintenance et du maintien en condition opérationnel des aéronefs, les mécaniciens aéronautiques sont les acteurs indispensables aux forces aériennes. Dotés d’une expertise technique incontournable et reconnue, garant de la sécurité des vols, ils mettent en œuvre un savoir-faire et une expertise technique essentiels au bon fonctionnement des aéronefs, dans toutes les missions qui leurs sont confiées. DCI contribue activement, notamment en partenariat avec Dassault Aviation, à la formation et au transfert du savoir-faire de l’armée de l’air française dans ce domaine. Le French Defence Aeronautical Institute (FDAI), organisme placé auprès de l’Escadron de Formation à la Maintenance Aéronautique de la Défense (EFMAD) sur la base aérienne 721 de Rochefort, est un outil majeur de ce processus de formation, au profit des armées de pays étrangers amis de la France et constitue une vitrine de l’expertise française dans le secteur de la maintenance aéronautique.

                Les mécaniciens aéronautiques : acteurs incontournables des forces aériennes

En France, comme à l’étranger, les mécaniciens aéronautiques mettent à disposition des pilotes, des machines en parfait état de fonctionnement, permettant d’atteindre les résultats opérationnels en toute sécurité. Ces mécaniciens bénéficient en premier lieu d’une formation technique dans leur domaine de spécialité (cellule et moteur, structure aéronef, avionique, armement). Cette phase de formation englobe tout le spectre capacitaire des forces aériennes (avions de chasse, avions de transport, hélicoptères, drones…). En fonction des flottes en service dans leur armée d’appartenance, ils seront ensuite qualifiés aux spécificités d’un type d’aéronef (avion Rafale, hélicoptère NH90 ou avion A400M par exemple). Invités à intervenir sur l’ensemble des organes et équipements aéronautiques, allant des circuits hydraulique à l’oxygène de bord, des systèmes électriques aux instruments de radio-navigation ou des armements embarqués au siège éjectable, ils jouent un rôle essentiel et endossent une responsabilité élevée en termes de sécurité des vols et des personnels.

Leur degré de connaissance sur les équipements qu’ils soutiennent doit être régulièrement mis à niveau, en particulier pour faire face aux évolutions technologiques inhérentes à leur spécialité. Ainsi l’excellence est une valeur clé façonnant le comportement des techniciens aéronautiques et leur engagement dans leur métier est toujours exemplaire.

                Le FDAI : centre d’expertise et de rayonnement du savoir-faire français

Créé en 2003, le FDAI assure le transfert du savoir-faire français aux stagiaires étrangers au travers d’une pédagogie équilibrée entre enseignements pratique et théorique. En plaçant les stagiaires au cœur d’un environnement militaire, la structure les prépare efficacement à leur future affectation dans les unités de maintenance opérationnelle. Les formations, d’une durée de six à douze mois, sont dispensées sur la base aérienne de Rochefort, où sont formés les élèves sous-officiers mécaniciens français des armées. Le centre connait depuis deux ans un fort développement d’activités et s’engage résolument dans la voie du digital learning avec un recours accru aux moyens informatiques et de simulation permettant ainsi au groupe DCI et au FDAI de s’assurer une très forte compétitivité dans le domaine. Les outils de haute-technologie mis à disposition des stagiaires visent à les adapter à un environnement complexe et à leur future vie quotidienne en unité.

Au gré de leur carrière et de leurs différentes affectations, les stagiaires contribueront au rayonnement de l’expertise française, en transmettant aux jeunes générations de mécaniciens les connaissances et les valeurs acquises lors de leur passage au FDAI.

Leave a comment